BURKINA FASO

 

Présence dans le pays:

» VSF Belgium

» AVSF

2018 EN CHIFFRES:

9

Projets

 


 267.440

Bénéficiaires directs

 


 368.102

Animaux traités

 


150

Agents Communautaires de Santé Animale formés

 


  9.980

Animaux distribués aux foyers pauvres

 

Traditionnellement un pays agro-sylvo-pastoral, le Burkina Faso est confronté à des défis majeurs pour son secteur agricole et rural, qui est la principale source de revenus du pays. 40 % du PIB provient de l’agriculture, de l’élevage, de la foresterie et de la pêche. La production agricole dépendent en grande partie des exploitations familiales de différentes tailles, occupant environ 90 % de la main-d’œuvre. Bien que le pays consacre une part importante de son budget au secteur agricole, la direction politique semble trop défavoriser les producteurs familiaux. La création de “pôles de croissance agricole”, en particulier pour la production de riz, et l’adhésion à la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition (NASAN), se concentrent davantage sur la logique de l’agro-industrie, au détriment des petits exploitants.

L’accès aux ressources productives (terre, capital, crédit) reste crucial pour les petits exploitants, et en particulier pour les femmes, qui sont particulièrement touchées. Dans les zones rurales, l’élevage, qui représente 18 % du PIB et 26 % des exportations en valeur, est un levier important pour renforcer les moyens de subsistance des communautés agro-pastorales. Le pays est également confronté à d’importants problèmes environnementaux, notamment la désertification progressive, la dégradation des terres et de l’eau, la perte de biodiversité et le changement climatique. Ces problèmes environnementaux sont fortement marqués dans le nord du pays (région du Sahel), où les sytèmes productifs pastoraux sont fortement touchés.

Enfin, en raison de la situation d’instabilité dans le nord du Mali, des milliers de réfugiés ont afflué depuis 2012 vers les pays voisins, dont le Burkina Faso. Cet afflux massif exerce encore plus de pression sur les rares ressources en eau et les pâturages.

VSF Belgium est actif au Burkina Faso depuis 2005. Au fil des ans, elle a mis en œuvre de nombreux programmes de développement et d’urgence en collaboration avec plusieurs partenaires locaux. AVSF travaille au Burkina Faso depuis 2016, avec un projet transnational visant à développer des chaînes de valeur du commerce équitable dans la sous-région, à soutenir la création de plates-formes nationales d’organisations certifiées et à consolider le réseau de commerce équitable ouest-africain FTA-WAN.

 

Ce que nous faisons :

 

  • Renforcer les moyens de subsistance des éleveurs par le réapprovisionnement, la gestion des pâturages, la réhabilitation des forages, l’alimentation, le soutien aux services vétérinaires, l’amélioration de l’accès au marché ;
  • Soutenir les réfugiés maliens et les populations d’accueil pour créer des micro- et petites entreprises, maintenir la cohésion sociale et économique entre les deux groupes : développement de la chaîne de valeur du lait, réapprovisionnement de petits ruminants, production et stockage de fourrage, etc. ;
  • Soutenir l’autonomisation des femmes par la promotion d’activités liées à l’élevage (production laitière, sources diversifiées de revenus) et le renforcement des capacités ;
  • Soutenir les services vétérinaires privés et former des agents communautaires de santé animale ;
  • Renforcement des capacités des organisations paysannes et du réseau de commerce équitable.

 

Pin It on Pinterest

Share This