HONDURAS

Présence dans le pays:

» AVSF

 

2018 EN CHIFFRES:

1

Projet


932

Bénéficiaires directs

Près de la moitié de la population du Honduras est située en zone rurale et concentre des niveaux de pauvreté très élevés. Le Honduras a connu une croissance économique importante, mais elle ne s´est pas traduite par une amélioration des revenus ni par une croissance significative du marché de l´emploi. Bien au contraire, les niveaux d´inégalités ont augmenté, en particulier depuis la crise politique de 2009.

Cette situation touche plus particulièrement les populations paysannes situées dans les régions les plus enclavées, comme le sont en particulier les zones sud (Choluteca, Valle) et occidentales (Intibuca, Lempiras, La Paz). L’agriculture familiale est pourtant fondamentale pour la souveraineté et la sécurité alimentaire du Honduras. La dynamisation de la production agricole et le renforcement d’initiatives économiques locales permettant de mieux valoriser cette production sur les marchés locaux, sont donc deux enjeux majeurs. Tout comme l’est également la participation d’organisations paysannes, économiques ou sociales dans la gestion du territoire avec les collectivités locales et les autres acteurs économiques.

Ce que nous faisons :

 

  • Promouvoir une agriculture paysanne diversifiée basée sur des pratiques agro-écologiques par: des ateliers de formation communautaires; l’équipements de base pour la diversification (petits systèmes d’irrigation, clôture de parcelles, etc.); et la mise en place d’activités complémentaires (concours paysans, foires, échanges d’expériences, etc.).
  • Renforcer les organisations de producteurs pour un meilleur accès aux canaux de commercialisation: formation technique et équipement pour améliorer la qualité et la présentation de leurs produits, formation organisationnelle et entrepreneuriale et accompagnement.
  • Soutenir des groupes de femmes et de jeunes pour la mise en place d’initiatives associatives pour la production, la transformation et / ou la commercialisation de produits.
  • Renforcer les capacités de plaidoyer des organisations de producteurs pour la mise en place de politiques plus efficaces de développement économique local et de sécurité alimentaire.

 

Pin It on Pinterest

Share This