TANZANIE

Présence dans le pays:

» VSF Belgium

» VWB/VSF Canada

» VSF Austria

» VSF Sweden

La Tanzanie est un pays stable. Cependant, il est confronté à un certain nombre de défis économiques liés aux goulots d’étranglement des infrastructures (en particulier dans les transports et l’énergie), un environnement fiduciaire faible qui entrave le développement du secteur privé et un secteur agricole pauvre, qui limite les efforts de réduction de la pauvreté. En outre, il existe une faible base de ressources humaines et une inadéquation des compétences résultant d’une détérioration du système d’enseignement supérieur. Malgré quelques réformes structurelles et sociales qui ont conduit à une augmentation substantielle du PIB, les indicateurs socio-économiques restent mitigés (taux de chômage élevé à 30%, pays classé 151 sur 188 par le PNUD en 2016).

Les régions du nord sont traditionnellement habitées par des Maasai, dont les moyens de subsistance dépendent en grande partie du pastoralisme. Les Maasai ont un système traditionnel de gestion des pâturages basé sur la mobilité, qui représente un mécanisme d’adaptation important. Cependant, la disponibilité (en quantité et en qualité) des zones de pâturage a été considérablement réduite en raison de la croissance démographique et de l’émergence d’autres activités (mines, agriculture, réserves naturelles et parcs, etc.). Ce fait est accentué par la non-maîtrise de la législation foncière par les (agro)pasteurs. Des plans d’aménagement du territoire sont en cours d’élaboration, mais ils ne prennent pas en compte l’importance du pastoralisme et la mobilité du bétail.

VSF Belgique et VSF Autriche soutiennent les communautés masaï du nord de la Tanzanie. VSF Suède soutient la Meru Animal Welfare Organization dans la gestion de cliniques mobiles canines.

La Tanzanie est également l’un des pays où VWB/VSF Canada envoie des volontaires dans le cadre de son projet « Volunteers for Healthy Animals and Healthy Communities », afin de renforcer les capacités des organisations partenaires locales.

Ce que nous faisons :

  • Soutenir les pasteurs, les agro-pasteurs et les chasseurs-cueilleurs masaï pour garantir les droits sur les terres et les ressources naturelles et promouvoir les comités multipartites de planification et de gestion de l’utilisation des terres.
  • Améliorer la sécurité alimentaire et la résilience des familles masaï vulnérables grâce à : des services vétérinaires renforcés ; amélioration de la gestion des pâturages; renforcement des capacités et formation; diversification de l’élevage par l’aviculture et l’apiculture durable
  • Permettre aux jeunes Massaï d’étudier la médecine vétérinaire et le droit dans les universités locales
  • Gestion d’une « école mobile de fromagerie » pour apprendre aux agriculteurs à ajouter de la valeur à la production laitière traditionnelle et à offrir ainsi aux éleveurs locaux une source de revenus supplémentaire
  • Établir un laboratoire central de qualité pour tester la mélamine et d’autres résidus et contaminants dangereux ainsi que des méthodes de détection appropriées sur place ; recruter des scientifiques et des vétérinaires africains pour mener à bien ces tâches vitales

Pin It on Pinterest

Share This