Impliquer les tribus nomades dans les circuits d’éco-tourisme en Iran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’éco-tourisme, ou comment améliorer les moyens de subsistance des nomades en diversifiant leurs revenus

L’organisation d’écotourisme GONOMAD vise à faire des régions nomades d’Iran des destinations touristiques de prédilection. En plus de bénéficier de la croissance de l’économie locale par l’implication financière des pasteurs, la région dispose de paysages et de ressources touristiques préservées. L’écotourisme aide également à lutter contre l’exode des familles nomades – qui concerne en particulier les jeunes – vers les mégapoles.

L’environnement sain, le respect des droits des peuples nomades et la protection de l’environnement sont au cœur de la stratégie de GONOMAD. Si l’organisation voit ses activités couronnées de succès, elle pourrait devenir un modèle régional d’équilibre entre développement durable et diversité culturelle, alliant la préservation de la biodiversité à l’accroissement des capacités régénératives de l’écosystème – posant les fondations pour de futures générations de pasteurs iraniens. A l’heure actuelle, GONOMAD estime à 126’000 le nombre de bénéficiaires potentiels de ses activités dans le territoire bakhtiari.

Atabak Jahanbaz Fard

Go Nomad

Pin It on Pinterest

Share This