Améliorer l’accès aux médicaments vétérinaires en Mauritanie

 

 

 

 

 

 

 

 

Etablir des pharmacies vétérinaires gérées par des auxiliaires-vétérinaires en Mauritanie

Dans la région de Tiris Zemmour, dans le nord de la Mauritanie, le marché noir des médicaments vétérinaires est un sérieux problème de santé public.

Il est en effet possible d’acheter des médicaments antiparasitaires et des antibiotiques vétérinaires dans presque tous les magasins des zones marchandes. Ces médicaments sont utilisés par les éleveurs sans ordonnance médicale et souvent employés à tort, dans la mesure où ils sont considérés comme des moyens de prévention plutôt que comme un traitement à part entière. De nombreux commerçants font en outre passer ces produits pour des vaccins.

Afin de limiter le trafic de médicaments d’origine douteuse, et pour offrir aux fermiers un système permanent d’éducation et de sensibilisation aux médicaments, trois petites pharmacies ont été établies dans la région de Tiris Zemmour. Les gérants de la pharmacie sont des auxiliaires-vétérinaires formés dans le cadre d’un projet de VSF Italie et de l’ONG Africa 70. En plus de vendre des médicaments, les gérants ont également la charge de fournir des informations aux fermiers quant à l’emploi approprié des traitements (dose, méthode d’administration et respect des délais de retrait).

En plus de s’avérer viable sur le plan économique, cette expérience est également une réponse concrète à un véritable problème pour les éleveurs de Tiris Zemmour.

Sara Di Lello

VSF Italy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This